c'est-quoi-une-école-montessori
Formation

C’est quoi une école Montessori ?

Depuis quelques années, de nombreuses écoles privées appliquant des pédagogies alternatives ont ouvert leurs portes, et parmi ces écoles, beaucoup d’écoles Montessori. Mais en quoi la scolarité dans ces écoles est-elle différente du système scolaire des écoles publiques? Comment sont-elles organisées? Quels sont leurs concepts pédagogiques ?

Plongeons-nous dans le fonctionnement d’une école privée appliquant cette pédagogie positive.

Quelles sont les différences entre une école Montessori et une école traditionnelle ?

La pédagogie Montessori est basée sur une approche positive de l’éducation. Dans cette méthode éducative, l’enfant est au cœur de son propre apprentissage: une approche bien différente de celle de l’éducation nationale.

L’environnement

Généralement, à l’école publique, les enfants sont répartis dès la maternelle dans les classes selon leur âge : petite section, moyenne section et grande section. Il en est de même pour l’élémentaire : CP, CE1 etc…

Dans une école alternative Montessori, les classes sont constituées d’enfants d’âges mélangés : de 3 à 6 ans pour la maison d’enfants, de 6 à 9 ans et de 9 à 11 ans  pour le primaire.

Ce système éducatif permet de respecter le rythme de l’enfant, et notamment ses périodes sensibles. Il offre également une meilleure prise en charge des enfants souffrant de troubles cognitifs. Cette approche évite également les comparaisons entre les élèves, car ils ne font jamais la même chose en même temps. Elle favorise également l’entraide puisque les enfants n’ont pas le même niveau. Ainsi, chacun peut développer sa confiance en lui.

Emploi du temps

Le programme de la journée dans les écoles maternelles est défini par l’enseignante, et est déterminé à l’avance. Les activités sont mises en place par l’ATSEM, et le matériel ainsi que les consignes sont donnés par l’enseignante. Tous les enfants font la même activité ou le même travail en même temps, sur une courte période. Enfin, le temps de pause est imposé par la récréation.

Dans une école montessori, l’approche pédagogique est toute autre: l’enfant doit être libre de choisir le travail ou l’activité qu’il souhaite faire. L’éducatrice présente l’activité, et l’enfant peut ensuite la faire tout seul. De plus, le cycle de travail est ininterrompu afin de permettre la concentration. Les enfants sont également libres de travailler ou de se reposer quand ils le souhaitent en fonction de leurs propres rythmes et besoins.

Le matériel d’apprentissage

Dans les écoles traditionnelles, et ce dès la classe de maternelle, les enfants travaillent principalement sur supports papiers (cahiers, manuels d’activités ou fiches imprimées). Des activités manuelles leur sont proposées, ainsi que des jeux symboliques (faire semblant, dinette etc).

Les élèves d’une école qui applique la méthode Montessori ont librement accès au matériel pédagogique :

·         Matériel de vie pratique pour transmettre un geste culturel

·         Travail du mouvement coordonné

·         Matériel sensoriel

·         Matériel permettant de passer du concret à l’abstrait avec contrôle de l’erreur

·         Langage, mathématiques etc…

Mobilité

Alors que dans une école traditionnelle, les enfants sont assis la plupart du temps, dans une école Montessori le mouvement est au contraire encouragé. Les enfants évoluent donc librement dans la salle de classe.

Maria Montessori, femme médecin fondatrice cette méthode pédagogique, disait à ce sujet : « Il est essentiel que pour notre nouvelle éducation le développement mental soit relié au mouvement et en dépende. Sans le mouvement, il n’y a ni progrès, ni santé mentale. »

Comment fonctionne une école Montessori?

Comme nous venons de le voir, dans une école Montessori, les enfants sont répartis dans différentes ambiances en fonction de leur stade de développement.

Le projet pédagogique s’articule autour des piliers de cette méthode: 

·         L’environnement préparé

·         L’éducateur

·         Le matériel Montessori

La liberté et l’autonomie de l’enfant font partie des grands principes de cette éducation positive.  Tout est alors mis en œuvre pour respecter l’individualité et les besoins de l’enfant, tout en lui permettant de s’épanouir à son propre rythme. Les élèves sont encadrés par une éducatrice Montessori et une assistante, dont le rôle est d’observer, de répondre aux besoins de l’enfant en déterminant la période sensible qu’il traverse, et de l’accompagner avec bienveillance dans ses différents apprentissages.

Le Nido

Cette ambiance (l’équivalent de la crèche) est dédiée aux tout-petits jusqu’à l’âge de 18 mois environ.

L’environnement de cette ambiance favorise le développement de la motricité globale, et permet au jeune enfant de grandir en confiance, d’expérimenter et de découvrir le monde qui l’entoure en toute sécurité. Le matériel spécifique aide l’enfant à s’éveiller sur le plan psychomoteur.

La communauté enfantine

« Aide moi à faire seul » Maria Montessori

Autour de 18 mois/ 2 ans, l’enfant passe progressivement du nido à la communauté enfantine, lorsque certains critères sont réunis comme l’acquisition de la marche assurée ou encore l’envie d’imiter l’adulte.

La mise en place d’ateliers montessori et d’activités dans cette ambiance permet aux enfants de développer leur curiosité, leur autonomie, leur langage ainsi que leur motricité fine et globale.

Elle est répartie en plusieurs aires, composées chacune d’un matériel éducatif adapté:

·         Vie pratique

·         Vie sensorielle

·         Langage

·         Art

·         Motricité globale

·         Repas

La maison d’enfants

« Aide moi à être et à agir par moi-même » Maria Montessori

Comme dans une école maternelle, cette ambiance accueille les enfants âgés de 3 à 6 ans.

Autour de 3 ans, le passage à la maison d’enfants se fait lui aussi de manière progressive. Tout comme dans les autres ambiances, les jeunes enfants sont encouragés à l’autonomie, l’autodiscipline et au libre-choix.

Elle se compose également de plusieurs aires comprenant chacune un matériel concret, réparti sur des étagères à leur portée:

·         Vie pratique (soin de la personne et de l’environnement)

·         Vie sensorielle

·         Langage

·         Mathématiques

L’école élémentaire

« Aide moi à penser par moi-même et à découvrir le monde »

Vers l’âge de 6 ans, les besoins et aspirations de l’enfant changent. En effet, il acquiert une grande capacité d’abstraction en passant du stade de la petite enfance à celui de l’enfance.

Il a désormais un grand besoin de développement social et moral. Alors que dans les ambiances précédentes les enfants participaient à des ateliers autonomes,  à l’école primaire les présentations sont données la plupart du temps en petit groupe pour permettre aux élèves de développer leurs habiletés sociales.

Dans cette ambiance, on parle d’éducation cosmique : Il s’agit d’un large réseau de connaissances organisées autour de 5 grandes histoires, racontées chaque année scolaire, qui permettent aux élèves de comprendre le monde qui les entoure : l’univers, la vie, l’humain, l’écriture et les nombres.

Cette ambiance est également équipée d’un matériel didactique adapté auxquels les élèves ont accès de manière libre.

Dans une école appliquant cette pédagogie alternative, l’éducation est vue comme une aide à la vie. L’objectif de cette approche éducative est l’épanouissement moral et physique, dans le respect du rythme, des besoins et de l’individualité de chaque enfant, afin que chacun puisse exprimer son plein potentiel intellectuel.

Pour tout savoir sur la formation montessori, rendez-vous sur notre page d’accueil en cliquant sur ce lien.

« L’enfant a un esprit capable d’absorber la connaissance. Il a le pouvoir de s’instruire tout seul. L’enfant a un pouvoir que nous n’avons pas, celui de bâtir l’homme lui-même. » Maria Montessori

L’esprit absorbant
Previous Post Next Post

Articles similaires

No Comments

Leave a Reply