transvasement-montessori
Montessori à La Maison

Transvasements Montessori: comment les mettre en place selon la pédagogie Montessori

Parmi toutes les activités montessori de vie pratique, le transvasement a toujours beaucoup de succès auprès des jeunes enfants.

Au contraire de certaines activités autonomes qui nécessitent un matériel spécifique, le transvasement est très accessible et contribue au développement de l’enfant.

On peut donc facilement mettre en place ces activités à la maison.

Nous allons voir ensemble quels sont les buts de ces activités de transvasements, quelle progression suivre et comment les mettre en place à la maison selon la méthode Montessori.

Différents transvasements et présentation

Dans les écoles Montessori, on présente ces activités à leur entrée en maison d’enfants, autour de 3 ans. Elles sont disposées dans la salle de classe  sur des étagères et présentées sur des plateaux, comme c’est le cas pour l’ensemble du matériel Montessori.

A la maison, observer votre enfant est le meilleur moyen de savoir si cette activité va l’intéresser: en fonction de la période sensible qu’il traverse, il montrera plus ou moins d’intérêt à l’atelier montessori que vous lui proposerez. L’important est de suivre son propre rythme, sans nécessairement se focaliser sur les âges.

Lors de la mise en place d’ateliers Montessori de vie pratique, utilisez du matériel concret, fait de matériaux comme le verre ou le bois pour en tirer tous leurs bénéfices, notamment au niveau sensoriel.

Transvaser avec une cuillère

Le but de cette activité est de tenir la cuillère pour manger, de manière ordonnée  sans en mettre partout.

Pour cela vous aurez besoin de :

–          un plateau

–          2 petits bols

–          Une cuillère

–          Des haricots blancs

Pour la présenter, on nomme le matériel, puis on pioche les graines dans le bol avec la petite cuillère, et on verse dans le second bol. On décompose lentement nos gestes pour que l’enfant ait le temps de s’en imprégner. On l’invite ensuite  à refaire, en veillant à la bonne préhension de la cuillère (entre le pouce et le majeur). On  l’encourage à refaire l’activité avec la main droite, puis la main gauche, ce qui permet de travailler la motricité. S’il fait tomber des haricots, on l’invite à les ramasser en les prenant entre le pouce et l’index, et à le remettre dans le bol.

Notons qu’à la fin de tout atelier Montessori, on vérifie que l’enfant ait bien rangé et nettoyé le matériel, ainsi que la table et le sol si besoin.

Verser du riz

En plus du plateau, il vous faudra :

–          Deux petits pichets identiques

–          Une petite balayette

–          Du riz, des lentilles ou des haricots blancs

On commence comme toujours par nommer le matériel, puis on montre les gestes à reproduire : verser le contenu du premier pichet dans le second. Si le riz (ou autre contenu) est renversé, on le ramasse avec la balayette. Enfin on invite l’enfant à reproduire les gestes avec les deux mains : d’abord la main dominante, puis l’autre. Le but est de muscler le poignet et l’avant-bras, et de développer la coordination motrice.

Une fois que l’enfant a manipulé le riz et qu’il a maîtrisé cette habileté manuelle, on peut lui proposer le même exercice avec du sable, puis de l’eau.

Verser dans 2 verres

Pour cette activité munissez-vous de:

–          Un plateau

–          Deux verres

–          Une éponge

–          Un tablier

–          Un seau (ou une bassine)

Dans un premier temps, marquez le milieu du verre (ou des traits à différentes hauteurs) avec un marqueur ou un élastique. Invitez l’enfant à aller chercher de l’eau et remplissez le verre jusqu’au marquage du trait. Verser ensuite dans le seau, puis proposez à l’enfant de reproduire ces gestes.

Verser d’une théière dans une tasse

Même principe que pour les autres activités. Ici on montre à l’enfant comment verser l’eau dans le verre de la main droite, puis vider le verre dans la théière de la main gauche. Enfin, on l’invite à reproduire l’exercice.

Objectifs des transvasements

En fonction de la nature du transvasement, les buts directs et indirects peuvent être différents.

En revanche, ils ont pour objectifs communs de :

–          Développer les fonctions motrices : motricité globale et motricité fine

–          Développer la coordination œil-main

–          Favoriser l’autonomie en proposant des activités de la vie courante sur lesquelles s’exercer

–          Développer sa confiance en lui et renforcer l’estime de soi

–          Favoriser la concentration

Notons également que cette activité favorise l’éveil sensoriel, même si elle ne fait pas partie des activités sensorielles à proprement parler.

Comme pour tous les apprentissages, la répétition permet à l’enfant d’expérimenter, de se corriger et ainsi de s’améliorer.

« Aide moi à faire seul » Maria Montessori

Il est important de comprendre que, selon la pédagogie montessori, le transvasement doit avoir un but réel et du sens dans la vie quotidienne. Par exemple, attraper et transvaser des pompons colorés avec une pince ne fait pas partie de la vie pratique. Même si cette activité a l’avantage de développer la motricité fine et stimule sa concentration, elle n’a pas de sens dans la vie de tous les jours.

Qu’est-ce que la vie pratique

Si vous observez un enfant dans une cuisine, vous constaterez qu’il va vouloir reproduire vos gestes du quotidien. Il tentera certainement de prendre un verre, verser son contenu dans un autre, essayer de mélanger etc …

L’imitation est une tendance naturelle chez le jeune enfant. Elle lui permet de découvrir le monde, de s’adapter à son environnement, et de gagner son indépendance au moyen de son esprit absorbant.

On appelle donc vie pratique toute activité montessori qui a pour but de relier l’enfant à sa culture. C’est pour cela que le matériel de vie pratique diffère d’un pays à l’autre, d’une culture à l’autre, au contraire du reste du matériel pédagogique.

Outre le fait de transvaser, on retrouve parmi les ateliers autonomes de vie pratique :

–          Visser et dévisser des bouchons ou des pots

–          Se servir de pinces à linge

–          Le découpage avec des ciseaux

–          Soigner les plantes

–          Les cadres d’habillage : à laçage, à boutons etc…

–          Presser une éponge

–          Enfiler des perles

Ces activités ont l’avantage d’être peu coûteuses, puisqu’on utilise des ustensiles et objets du quotidien, contrairement au reste du matériel d’apprentissage.

En plus d’être une activité à la portée de tous, transvaser comporte de nombreux bénéfices pour l’enfant qui se sentira capable, et pourra grandir en ayant confiance en ses habiletés motrices. Il développera de nombreuses compétences comme l’autodiscipline, tout en améliorant sa dextérité. Pour aller plus loin, je vous explique tout sur la formation montessori dans cet article, pour accompagner vos enfants vers leur épanouissement au travers d’une méthode éducative bienveillante qui a fait ses preuves.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply