Formation

Qu’est ce qu’une éducatrice Montessori?

L’école maternelle n’est pas qu’un lieu d’apprentissage et d’acquisition scolaire mais c’est aussi un environnement social où les enfants ont la possibilité de développer de multiples compétences nécessaires à leur épanouissement.

L’école doit compter sur l’engagement des éducateurs formés pour favoriser son rôle de communauté bienveillante.

L’éducatrice Montessori est un modèle 

Avant toute chose l’éducatrice Montessori doit faire un vrai travail personnel. Il lui faudra une formation théorique et une pratique solide. 

L’éducatrice Montessori doit tout d’abord se réformer et oublier toutes les idées reçues qu’elle a sur l’éducation et sur la petite enfance.

Nous ne transmettons pas en donnant des leçons à l’enfant mais à travers nos actes. 

« On transmet ce que l’on est et ce que l’on fait. »

L’éducatrice doit être préparée et formée afin de comprendre le développement de l’enfant, les périodes sensibles et ainsi les respecter.

  • La préparation intérieure débute par la lecture des œuvres de Maria Montessori, les neurosciences, la communication bienveillante et la discipline positive. (Formation Montessori avec un enseignement théorique solide avec de nombreuses heures de formation)
  • La préparation extérieure qui concerne le matériel se fait à travers une formation d’éducateur. (acquis par la formation pratique et l’expérience professionnelle)

L’une ne va pas sans l’autre !

« Ma maitresse c’est la plus gentille ! » Maryam 4 ans – classe 3/6 ans, école Montessori de Tanger

L’éducatrice Montessori doit constamment se remettre en question sur sa position et son rapport à l’enfant. Pour cela elle ne doit jamais se reposer sur ses acquis et faire preuve d’initiative. Elle doit sans cesse renouveler ses lectures, apprendre des nouvelles études sur l’éducation, se former et se tenir au courant de chaque nouvelle découverte sur le cerveau et le développement de l’enfant. Également, le travail d’équipe est également important pour une éducatrice.

« Une manière de mesurer la pertinence d’un modèle éducatif est le niveau de bonheur d’un enfant »

Maria Montessori

Le métier d’éducateur: être un guide 

Dans une structure Montessori, l’éducatrice doit être un guide, un lien, le trait d’union entre l’enfant et son environnement. 

L’éducatrice Montessori doit être pour tous les enfants une aide UTILE à leur bon développement. Elle doit savoir quand intervenir et quand ne pas le faire. Le fait d’intervenir crée une dépendance car l’enfant va chercher à connaitre l’avis de l’éducateur sur son travail.

« Un enfant de 4 ans, essaye de couper une pomme avec un coupe pomme. L’enfant ne met pas beaucoup de volonté pour réussir sa tâche. En l’observant on se rend compte qu’il cherche presque immédiatement une aide extérieure sans même vraiment essayer de faire seul. L’éducatrice décide de ne pas intervenir car elle le sent capable d’y arriver seul. Au bout de quelques minutes, l’enfant semble agacé de la situation. L’éducatrice s’approche de l’enfant et lui explique comment faire, puis elle s’en va. L’enfant comprend qu’elle ne va pas plus l’aider alors il essaye tant bien que mal de couper sa pomme. Finalement au bout de quelques minutes, il réussit à couper sa pomme tout seul ! Si vous aviez pu voir sa fierté dans cette réussite. » Observation de l’assistante Montessori 

L’éducatrice a poussé l’enfant à persévérer pour réussir. Un enfant qui est interrompu inutilement est un enfant atteint dans son estime personnelle et dans sa confiance en lui. Pour autant, si l’éducatrice Montessori sent un découragement chez l’enfant, qui peine à utiliser le matériel et qui est prêt à le délaisser et ne plus s’y intéresser, il doit intervenir pour lui fournir une aide.  

« Toute aide inutile est une entrave au développement de ses capacités naturelles. »

Maria Montessori

Préparation de l’environnement par l’éducatrice Montessori

L’environnement Montessorien est un environnement qui répond aux besoins du jeune enfant en fonction de son âge et de son développement. L’éducatrice Montessori doit veiller à ce que l’environnement soit préparé, adapté aux enfants et sécurisé pour permettre les explorations sans danger.

Selon Maria Montessori, il est plus profitable d’agir sur l’environnement plutôt que sur l’enfant lui-même.

L’environnement fait partie des 3 piliers de la pédagogie Montessori à savoir :

  • l’éducateur
  • l’environnement
  • le matériel

La classe doit être harmonieuse, ordonnée, propre car se sont des facteurs motivants pour l’enfant et qui amène à la concentration.

Chaque meuble doit être à hauteur des enfants, puisqu’il doit permettre une autonomie complète. 

Les pieds des chaises, des tables et chevalet doivent être sciés si besoin. 

L’éducatrice Montessori doit observer les enfants évoluer dans l’environnement pour pouvoir faire des modifications si nécessaire.

« L’éducation est un processus naturel chez les enfants qui n’est pas acquis par les mots mais par l’expérience de l’environnement »

Maria Montessori

L’observation est la base du travail de l’éducatrice Montessori

L’observation permet de recueillir des informations sur le travail des enfants. Pour cela, elle doit connaître parfaitement chaque période sensible de l’enfant.

Prendre un temps dans la journée pour observer un enfant permet à l’éducateur d’être plus attentif et de recueillir des informations sur le travail de l’enfant. Cette observation va nous permettre de mieux comprendre l’enfant ou la situation. 

Comprendre permet à l’éducateur de :

  • modifier et/ou d’adapter l’environnement
  • accompagner et communiquer au mieux avec l’enfant

« Quand j’observe, je ne suis personne. »

Maria Montessori

La présentation est une invitation  

C’est l’éducatrice qui présente l’activité. Elle doit connaitre le matériel adapté à l’évolution de l’enfant. Elle doit être en mesure de dire quels sont les âges et usages spécifiques du matériel Montessori, ses buts directs et indirects.

Exemple des objectifs directs et indirects de l’activité : ouvrir et fermer des boites (première présentation entre 20 mois et 2 ans de l’enfant)

  • Affiner la coordination œil-main 
  • Affiner la préhension 
  • Construire la pensée logique 
  • Développer l’intelligence et la concentration 
  • S’adapter à son environnement

Maria Montessori considérait que la présentation devait permettre de créer un lien entre l’enfant et son environnement. 

Au moment de la présentation l’éducatrice Montessori doit être complètement disponible. Il réalise volontairement des gestes lents, décomposés et précis. Grâce aux neurones miroirs de l’enfant, il sera capable de refaire le mouvement qu’il a observé.

Une fois le matériel présenté l’enfant peut le prendre en toute autonomie et liberté et répéter la manipulation autant de fois qu’il veut et sans limite de temps.

La tour rose (matériel sensoriel, à présenter à trois ans)

Contrôle de l’erreur – Autodiscipline

 Si l’enfant reproduit en faisant des « erreurs » de manipulation, l’éducatrice Montessori ne doit pas les faire remarquer. Le matériel Montessori possède un contrôle de l’erreur qui permet à l’enfant de remarquer son « erreur » de lui-même. 

Le processus importe plus que le résultat.

L’éducatrice Montessori ne doit pas émettre un jugement positif ou négatif. Elle doit savoir accompagner tout en sachant rester à distance. 

La discipline positive au sein d’une classe Montessori 

La discipline positive est une proposition éducative qui recherche le juste milieu entre la bienveillance et la fermeté !  

L’éducatrice Montessori doit savoir :

  • respecter les besoins de l’enfant 
  • être à l’écoute des émotions de l’enfant et de ses propres émotions
  • impliquer l’enfant dans la pose des règles et la recherche de solution 

Dans les écoles Montessori, l’éducatrice n’a pas besoin de crier, de menacer, de punir ou de faire du chantage pour se faire obéir car elle va obtenir la coopération de la part des enfants. 

Grâce à la coopération, les enfants se sentent plus connectés aux autres et le sentiment d’appartenance est un besoin humain fondamental.

Elle doit croire au potentiel et aux capacités de l’enfant et réussir à lui faire confiance même si l’enfant à parfois des comportements inadaptés. 

L’adulte n’a pas le rôle de toute puissance envers les jeunes enfants mais il adapte au mieux son comportement face à leurs différentes réactions. 

Il doit impérativement respecter le rythme de chaque enfant sans les ne comparer ni poser des étiquettes sur l’enfant (tu es lent, tu es tête en l’air…) 

Vous l’aurez compris, être éducatrice Montessori ne relève pas seulement de suivre la « méthode montessori » mais c’est un travail plus profond.

« L’éducation donne le sentiment exaltant de pouvoir vraiment améliorer et sauver l’humanité »

Maria Montessori
Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Sara Errougani 19 août 2020 at 15 h 21 min

    Bonjour,
    Je souhaiterais svp avoir des informations sur la formation que vous offerez en ligne. Pourriez vous svp me fournir quelques détails.

    Merci

    • Reply Alexandra BRIAND 2 septembre 2020 at 17 h 32 min

      Bonjour Sara,

      Vous pouvez me contacter sur l’adresse contact@webformationmontessori.com pour avoir plus d’informations.

      À très bientôt!

    Leave a Reply