classe-montessori
Formation

Aire sensorielle, aire du langage… Comment varier les apprentissages de nos enfants ?

Lorsque nous prenons la décision, en tant que parents, d’inscrire son enfant dans une ecole privée Montessori, nous faisons le choix d’offrir à celui-ci une éducation bienveillante, positive et épanouissante. Pourtant, il arrive que certains parents ne sachent pas avec précision ce qu’est une classe Montessori, quels sont les éléments qui la composent et quel matériel spécifique y est présent. Dans cet article, nous vous éclairons à ce sujet !

 

L’école Montessori : le choix de la bienveillance

Une classe Montessori est, comme son nom l’indique, un espace de vie, de partage et d’échanges se trouvant dans une école Montessori, une école privée généralement hors-contrat mettant en lumière les valeurs et les idées introduites par une femme médecin du début du 20ème siècle : Maria Montessori.

Cette école alternative a pour objectif premier de replacer tous les enfants au cœur de leurs apprentissages et acquisitions, dans le respect de leurs rythmes, de leurs intérêts et de leurs périodes sensibles.

Support éducatif propice aux découvertes, recherche de l’éveil et de l’épanouissement de chaque enfant, environnement bienveillant et accompagnement en douceur de l’éducateur ou de l’éducatrice… Les fondements de la pédagogie Montessori sont placés au devant des priorités des écoles Montessori.

Quant à l’équipe éducative qui accueille les enfants, celle-ci se compose généralement d’un directeur ou d’une directrice, et d’éducatrices ou éducateurs accompagnés d’une assistante. L’ensemble de l’équipe pédagogique a suivi une formation Montessori et connaît bien les enjeux et les objectifs prônés par la méthode Montessori.

Enfin, sachez que contrairement à l’école publique qui se compose de 4 niveaux en école maternelle et de 5 niveaux à l’école élémentaire – le tout constituant l’école primaire – la scolarité en école Montessori se divise en niveaux plus distincts, selon les âges :

  • le Nido : de 0 à 2 ans ;
  • la communauté enfantine : la petite-enfance de 2 à 3 ans ;
  • la maison d’enfants : enfants âgés de 3 à 6 ans (rejoignant les âges présents dans les écoles maternelles de l’éducation nationale) ;
  • le niveau élémentaire : de 6 à 12 ans.

 

Les objectifs de la classe Montessori

Une classe Montessori s’organise de façon très différente de la classe d’une école publique traditionnelle. Tout d’abord, quatre axes essentiels définissent les objectifs éducatifs et pédagogiques de l’année scolaire :

  • l’acquisition de l’autonomie : au fil des ateliers Montessori, l’enfant acquiert en autonomie et devient capable de se lancer dans une activité seul, sans avoir besoin de l’aide de l’éducatrice Montessori. Le matériel Montessori se trouve à disposition de l’enfant qui l’utilise s’il le souhaite.
  • le temps consacré aux activités Montessori est de 2h30 au minimum. Il s’agit là de plages horaires relativement étendues afin de permettre à chaque enfant de s’impliquer et de s’investir suffisamment dans l’activité qui l’intéresse.
  • l’école bilingue : une importance toute particulière est attribuée à l’apprentissage d’une langue étrangère. Ainsi, il n’est pas rare de trouver des assistantes bilingues ou une éducatrice anglophone par exemple, dans la classe Montessori.
  • le mélange des tranches d’âges : dans chaque ambiance Montessori, les enfants d’âges différents sont mélangés et se retrouvent dans la même classe, une idée grandement profitable permettant notamment l’entraide, l’échange et le partage.

 

Comment s’organise une classe Montessori ?

Une classe Montessori dispose d’un environnement préparé permettant d’offrir aux jeunes enfants un lieu propice à leurs apprentissages. Ainsi, plusieurs aires sont installées au sein même de la salle de classe. Dans la maison des enfants par exemple, nous pouvons citer :

  • l’aire du langage : un espace d’échange et d’apprentissage permettant à chacun de progresser en expression et en compréhension orales.
  • l’aire des mathématiques : comprendre la notion de quantité, dénombrer, en déduire un résultat, visualiser la notion de nombre… constituent des objectifs pédagogiques à atteindre.
  • l’aire de la vie pratique : pour développer les compétences nécessaires au quotidien, notamment celles de l’entretien, de l’hygiène et du soin de la personne.
  • l’aire sensorielle : une aire destinée au développement de l’enfant du point de vue sensoriel. Pour cela, des ateliers Montessori accompagnés d’un matériel adapté permettront à tous les enfants d’éveiller leurs sens à leur propre rythme.

Ainsi, les écoles privées Montessori ont à cœur d’installer une ambiance saine, bienveillante et sereine afin de permettre à chaque enfant de progresser dans ses apprentissages premiers tout en acquérant des valeurs nobles et utiles à la vie en société telles que le vivre-ensemble, la coopération, l’entraide ou l’empathie.

Enfin, sachez que les classes Montessori sont plus couramment appelées « ambiances ».

 

Le matériel pédagogique, un véritable support d’apprentissages

Pour parvenir à de tels objectifs d’enseignement et de transmission, la classe doit disposer d’un matériel Montessori (ou matériel spécifique, matériel concret) qui répondra aux différents besoins des enfants, notamment lors de leur période sensible. Par ailleurs, sachez que ces supports pédagogiques peuvent tout à fait être utilisés chez soi si vous souhaitez appliquer les fondements de la méthode Montessori à la maison.

Ainsi, lors de chaque atelier Montessori, certains supports seront nécessaires. Ces derniers aideront l’enfant à grandir, à s’épanouir et à construire l’identité et la confiance dont il a besoin. Parmi ce matériel nécessaire aux activités Montessori, nous pouvons citer :

  • la tour rose : une tour aidant l’enfant à maîtriser ses gestes, à se concentrer et à développer son sens visuel ;
  • les lettres rugueuses et les chiffres rugueux : un support très utile pour initier l’enfant à l’écriture, au respect du sens graphique et à la lecture ;
  • les jeux d’encastrement et de manipulation pour développer la coordination œil/main ;
  • le matériel sensoriel comme les tablettes thermiques ou les boîtes à bruits ;
  • etc.

 

Quelques questions à poser avant la scolarisation de son enfant dans une classe Montessori

Si vous voulez inscrire votre enfant dans une école Montessori, voici quelques questions qu’il est possible de poser en vous rendant dans un établissement proposant cette pédagogie alternative et bienveillante, ou lors de portes-ouvertes par exemple :

  1. Y a-t-il un projet pédagogique mis en place ? Si oui, lequel ?
  2. Y a-t-il des activités périscolaires ? Une garderie ?
  3. S’agit-il d’une école sous-contrat ou non ?
  4. Où télécharger le dossier d’inscription pour l’année à venir ?
  5. Quel est le montant des frais de scolarité ?
  6. Quelle est la date de la rentrée scolaire ?

 

Ainsi, comme nous venons de le souligner, la classe Montessori est un lieu d’education et d’apprentissages où chaque espace est organisé afin de permettre à nos enfants de grandir, d’apprendre et de développer diverses compétences telles que le langage, la motricité, la maîtrise de ses gestes ou encore la lecture.

Autres articles :

  • Prix école montessori
Previous Post

Articles similaires

None found

No Comments

Leave a Reply